Françoise Sullivan : Rétrospective, par René Viau

FRANÇOISE SULLIVAN : RÉTROSPECTIVE
PAR RENÉ VIAU

 

René Viau : « Critique d’art, je connais les œuvres de Françoise Sullivan, tant par les expositions qu’elle a faites, que pour avoir participé également, bien discrètement j’en conviens, à l’une de ses actions. Pour Accumulations VI en 1980au volant de ma Volvo 144 verte 1975 j’ai tourné en rond, dessinant de cette manière inédite avec ma voiture ces cercles qui sont l’une des figures de prédilection de Sullivan durant plus d’une heure et demie. Il fallait durant tout ce temps rester sur la lancée tout en évitant bien sûr les danseurs, avec armes et bagages, sortis auparavant de ma voiture, de même que leurs nombreux accessoires répandus comme en vrac sur le terrain de stationnement du Vieux-Montréal qui nous servait de piste et de plateau. Dans son extrême simplicité cette expérience m’a valu, en un même temps, un mal de tête carabiné doublé fort heureusement d’une réflexion « de l’intérieur » pour ainsi dire, et fortement appuyée par ces coups braqués de volant, sur la démarche artistique de Françoise Sullivan.

En écrivant ce texte, je voulais aujourd’hui m’acquitter, et peut-être aussi Claude Gosselin et le CIAC, alors que des expositions récentes sur l’artiste nous en ont donné l’occasion, d’une dette de reconnaissance envers l’art de Françoise Sullivan. Et c’est là toute la justification de cet essai découpé en cinq chapitres. »

FRANÇOISE SULLIVAN : RÉTROSPECTIVE

Chapitre 1 : « LES DESSOUS DE LA PEINTURE »
Chapitre 2 : « DANSE DANS LA NEIGE »
Chapitre 3 : « PAS À PAS »
Chapitre 4 : « LA VIE, L’ART… »
Chapitre 5 : « ENTRE MÉLANCOLIE ET RÉENCHANTEMENT »

 

Lire Françoise Sullivan : Rétrospective, par René Viau

 

Image : Françoise Sullivan, Proportio no 18, 2019 (Galerie Simon Blais, Montréal).