Accueil

Remerciements



Produit par le CIAC MTL, le Centre international d’art contemporain de Montréal, ce projet n’aurait pas pu voir jour sans la complicité de plusieurs personnes.

Nous remercions :

Les Artistes

Michel Marc Bouchard, Jean-Paul Daoust, Evergon, Lez Spread The Word (Florence Gagnon et Claire Gaillard et toutes les autres filles du groupe), J.J. Levine, Kent Monkman, Jean-Jacques Ringuette, Chloé Robichaud, André Roy, Vincent Warren, Oz Yilmaz


Les Organismes communautaires

Archives gaies du Québec (Ross Higgins, Jacques Prince, Pierre Pilotte)

Arc-en-ciel d’Afrique  (Gabriel Mujimbere)

Coalition des familles LGBT (Mona Greenbaum)

Fondation Émergence (Laurent Breault)

Fondation Jasmin-Roy (Jasmin Roy, Allain Basque)

GRIS-Montréal (Marie Houzeau, Andréa Kpenou, Amélie Charbonneau)

RÉZO (Alexandre Dumont Blais, Claude Poisson)

La Chaire de recherche de la lutte sur l’homophobie (Line Chamberland, Marilyne Chevrier)

 

Les Précurseurs

Laurent McCutcheon

Michael Hendricks & René LeBoeuf

 

Les commanditaires

EQ2 pour les postes de travail ;

Canadian Tire pour les cabinets ;

La Société de développement commercial Le Village pour son appui au projet.

 

Un Très grand MERCI à l’UQÀM :

Au CDEx, Centre de Diffusion et d'Expérimentation des étudiants de la maîtrise en arts visuels et médiatiques pour nous avoir permis d’occuper exceptionnellement leur local;

À la Direction de la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM et à sa directrice, Claire Savoie;

Aux étudiants Thomas Germanaud et Jonathan Sardelis pour leur assistance au montage de l’exposition et pour les relations avec tous les départements de l’UQÀM impliqués dans ce projet;

Enfin, un MERCI exceptionnel à Cécile Delignou, mon assistante et responsable des communications, assistée de Jean-Michel Thellen pour le site web.

Ce projet est uniquement financé par le privé,  par les apports d’individus et de compagnies,  et par les membres et les amis-donateurs  du Centre international d’art contemporain de Montréal. Nous leur devons toute notre reconnaissance.