Accueil

Istvan KANTOR



Istvan Kantor est né à Budapest, Hongrie en 1949. Arrivé à Montréal en 1979, il vit maintenant à Toronto.

Istvan Kantor, également connu sous le nom de Monty Cantsin, a immigré au Canada en 1979. À Montréal, il a été à l'origine des « festivals d'appartement néoïstes », où les participants se livraient à la destruction des meubles, à la création spontanée de musique et de bruits et à des échanges de sang. Les Cent jours d'art contemporain de Montréal présentaient en 1993 l'exposition Istvan Kantor / XX Monument temporaire, regroupant des performances, installations et vidéos récentes de l'artiste. Subversif, rageur et marginal, Kantor n'en est pas moins un artiste reconnu, ayant reçu le Prix du Gouverneur Général en arts visuels et en arts médiatiques de 2004.

Instigateur du mouvement néoïste dont personne, l'artiste compris, ne connaît de définition, Kantor s'exprime de façons multiples : musique, art postal, sculpture cinétique, installation multimédia... La performance reste toutefois son mode d'expression privilégié et il est particulièrement connu pour ses projections de sang ou ses prises de sang en direct (Blood Campaign). Provoquant et confrontant les systèmes dominants, tant au niveau de la politique qu'à celui de l'esthétique, Kantor privilégie des thèmes comme les accumulations de détritus, les interactions et les échanges destructeurs entre le corps et la machine technologique, avec toutes les dégradations qui en résultent.

 

Istvan Kantor
X-Fuckhead 2
1993
Photographie sur masonite
104,1 cm x 71,1 cm.
500 $

 

RETOUR À LA LISTE DES OEUVRES À VENDRE