Accueil

Evergon aide le CIAC



Dans le cadre de l'exposition les Cabinets de curiosités LGBTQ+, l'artiste Evergon a produit une œuvre originale afin de soutenir les activités du CIAC. Cette oeuvre est tirée à 3000 exemplaires, dont 50 signées et numérotées par l'artiste de 1 à 50, pour 50 $ chacune. Il en reste une trentaine.

Evergon (AKA Cellulose Everegonni, Eve R. Gonzales, Egon Brut et Big Hellion), artiste, photographe novateur et enseignant canadien de renommée internationale, est une véritable icône culturelle. Précurseur de l’art contemporain homo-érotique et figure emblématique des communautés homosexuelles en Amérique du Nord, il agit, au sein des milieux culturels, par sa défense active des droits des homosexuels. Il questionne la société, sa normativité et sa tendance à imposer une identité sexuelle dominante.

Tout au long de sa carrière, Evergon n’a jamais cessé de défier les idées préconçues de la « norme ». Par son engagement prononcé pour la diversité sexuelle, notamment celle de l’homosexualité, il nous fait voir les réalités de notre monde. Il nous propose des représentations de jeux sexuels à travers des mises en scène coquines, parfois oniriques, parfois brutales par la force de l’image.  Dans ses grands formats, les photographies d’Evergon ont des qualités théâtrales incontestables. Crées par les effets de la lumière, des costumes, des modèles et des accessoires, ce sont de véritables mises en scènes d’inspiration Renaissance ou Baroque. Son travail s’éloigne de la dimension documentaire souvent rattachée au médium de la photographie.

En 1987, le Musée des beaux-arts du Canada a présenté et mis en circulation nationale et internationale une importante rétrospective de ses œuvres intitulée Evergon 1971-1987. En 2017, il fait partie des expositions Le temps file au Musée national des beaux-arts du Québec et La photographie au Canada 1960-2000 au Musée des beaux-arts du Canada.

Détenteur d’une maîtrise en beaux-arts du Rochester Institute of Technology (1974), il débute sa carrière en réactivant des techniques tombées en désuétude comme le cyanotype, le Polaroïd et l’holographie. Aujourd’hui, il se concentre sur des procédés liés à la photographie numérique. Plusieurs de ses œuvres ont été acquises par les grands musées du Québec, du Canada et de l'étranger, indiquant le succès incontestable de sa démarche, allant bien au-delà du milieu gai.

Evergon
Le Russ, 2017.
Photo 27'' x 33'' / 69 cm x 84 cm.

Cliquez-ici pour regarder la version non-censurée de cette oeuvre