Accueil

Pavillons culturels



La Serpentine Gallery, Londres, Angleterre


Selgascano, Pavillon de la Serpentine Gallery, 2015, Londres, Angleterre, Photo Iwan Baan © Serpentine Gallery

 

La Serpentine Gallery a ouvert ses portes en 1970 sous l'impulsion du Conseil des Arts Britannique. À son origine, l'institution avait pour mission la promotion du travail de jeunes artistes locaux. Succès après succès, la Serpentine Gallery a aujourd'hui acquis une réputation internationale d'excellence tant sur le plan architectural qu’artistique. La création d'une Commission pour la création de pavillons en 2000 par la directrice Julia Peyton-Jones a fait de la Serpentine Gallery un haut lieu d'expérimentation architecturale. Ainsi, chaque année, la réalisation d'un pavillon architectural innovant et audacieux est confiée à un architecte éminent. Notons par exemple les récentes participations d’Olafur Eliasson (2007), de Jean Nouvel (2010), de Smiljan Radić (2014), de Selgascano (2015) et celle de Bjarke Ingels dont le pavillon fut inauguré en 2016. Ces architectures temporaires sont mises à disposition des visiteurs pendant trois mois.

http://www.serpentinegalleries.org/

 

 

MoMA PS1, New York, États-Unis


The Living, Pavillon Hy-Fi, Young Architect Program, 2014, MoMA PS1, Photo MoMA PS1 © MoMA PS1

 

Le MoMA PS1 est un établissement fondé en 1971 par Alanna Heiss et dédié à la promotion de l’art contemporain. Il se positionne comme un laboratoire d'art contemporain. Actuellement (2016) rendu à sa 16ème édition, le Young Architects Program International du MoMA PS1 organise un concours annuel de jeunes architectes dans le but  de créer une installation temporaire qui prendra place à l'extérieur du bâtiment de Long Island. Les participants doivent faire preuve de créativité et d'innovation tout en prenant en compte les issues environnementales. Les installations de MoMA PS1 sont accompagnées d'une programmation culturelle riche, proposant à la fois performances, musiques, projections et animations pour tous les publics.

http://momaps1.org/yap/view/20

 

 

Fondation Cini, Ile San Giorgio Magiore, Venise


Hiroshi Sugimoto, The Glass Tea House Mondrian, ©Hiroshi Sugimoto+New Material Research Laboratory, Courtoisie de Le Stanze del Vetro, sponsorisé par Sumitomo Forestry et Fondazione Bisazza

 

En parallèle de la Biennale d'architecture de Venise 2014, l'artiste japonais Hiroshi Sugimoto offre au public la possibilité de découvrir le pavillon temporaire commandé par la Fondation Cini. Le salon de thé Mondrian prend place sur l'île San Giorgio Maggiore. Cette installation contemporaine est conçue pour faire écho au centre culturel Stanze del Vetro (maison de verre) situé lui aussi sur l'île. Le salon de thé Mondrian s'inspire des principes ancestraux du XVIème siècle édictés par le maître de la cérémonie du thé Sen No Rikyu. L'installation d’Hiroshi Sugimoto prend la forme d'un cube en verre rendu accessible par un petit chemin de pierres tracé au milieu d'une mosaïque bleue. L'espace pavillonnaire est conçu pour accueillir trois participants à la fois. Ainsi, la construction du pavillon met en valeur l'artisanat traditionnel local alliées aux méthodes japonais.

http://www.cini.it/en/events/glass-tea-house-mondrian-by-hiroshi-sugimoto