Accueil

Richard Wentworth



L’artiste britannique Richard Wentworth est né en 1947 à Samoa ; il vit et travaille à Londres. Il est directeur de la Ruskin School of Art à l'Université d'Oxford.Depuis les années 1970, il a joué un rôle important dans la sculpture britannique en isolant les qualités tant formelles que sculpturales d’objets du quotidien. En 2005, la Tate Liverpool a présenté une exposition individuelle complète de son travail.
Richard Wentworth est représenté par la Lisson Gallery de Londres, Grande-Bretagne.

A la BNL MTL 2009, Richard Wentworth a présenté une série de photographies (19 pièces).
Cette énorme archive de photographies, Making Do and Getting By (débutée en 1973), capture les moyens provisoires utilisés par les gens pour modifier le monde qu'ils habitent. Elle suggère une syntaxe infinie de réglages, de modifications et d'appropriation. La série indique aussi comment l’œil de Wentworth capture des actes individuels de créativité : un art involontaire, à travers lequel chacun remodèle des objets et des espaces personnels. Rassemblant une archéologie vivante de notre monde encombré, l’artiste nous amène à reconsidérer la ville et l’environnement, à remarquer ce qu’ils contiennent de curieux, d’ironique, de poétique et de léger. L’œuvre Making Do and Getting By fait partie de la collection publique de la Tate Gallery de Londres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographies - Liste des œuvres :

London 1976. Making Do and Getting By, 1977
Photographie couleur, tirage unique
43.5 x 51 cm

King’s Cross, London, 1977. Making Do and Getting By, 1977
Photographie couleur, tirage unique
28.8 x 19 cm

London 1977. Making Do and Getting By, 1977
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

England 1978. Making do and getting By, 1978
Photographie couleur, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

London 1980. Making Do and Getting By, 1980
Photographie couleur, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

London 1984. Making Do and Getting By, 1984
Photographie couleur, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

Oxfordshire 1986. Making Do and Getting By, 1984
Photographie couleur, tirage unique
28.8 x 19 cm

London 1994. Making Do and Getting By, 1994
Photographie couleur, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

Berlin 1993/Berlin 1994. Making Do and Getting By, 1995
Photographies imprimées, tirage unique
48 x 107

France 1986/Barcelona 1988. Making Do and Getting By, 1995
Photographies imprimées, tirage unique
48 x 107 cm 

London 1990/London 1975. Making Do and Getting By, 1995
Photographies imprimées, tirage unique
48 x 107 cm

London 1995. Making Do and Getting By, 1995
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5

Lisbon 1997. Making Do and Getting By, 1997
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 x 6.5 cm

England 1997/Mexico 1998. Making Do and Getting By, 1998
Photographies imprimées, tirage unique
41 x 90 cm

Barcelona 1998. Making Do and Getting By, 1999
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 cm

London 1994. Making Do and Getting By, 1999
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 cm

Paris 1999. Making Do and Getting By, 1999
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51 cm

Staten Island 1975, Making Do and Getting By, 1999
Photographie imprimée, tirage unique
43.5 x 51x 6.5 cm

Gloucestershire, England, 2000. Making Do and Getting By, 2000
Photographie imprimée, tirage unique

Revue de presse

"In a less directly-interactive vein, but no less engaging, is one of the program’s most exciting presentations from the perspective of my little bean-head, which is that of Richard Wentworth’s amazingly poetic and understated photo series, Making Do and Getting By (1973-2008). Wentworth’s humour and unique vision has produced a body of work that engages with the direct environment of everyday living in ways both immediately recognizable and unashamedly playful and touching."

Biennale Madness
Collectif Inside the frozen mammoth
May 16th, 2009
http://www.thefrozenmammoth.com/2009/05/16/biennale-madness/

"I’ll stop here but not before mentioning my gratitude for the photographs of the British artist Richard Wentworth, exhibited in an upstairs classroom under the title Making Do and Getting By. This suite of images documents his findings in the cityscape: the opportune propping of a doorway by a rubber boot, a stack of abandoned sectional sofa parts evoking modernist sculpture on a street corner."

A disappointing Biennial
Sarah Milroy
The Globe and Mail
Thursday, May. 28, 2009

"L’art n’a pas à se limiter aux murs blancs des musées; il peut aussi se retrouver même au magasin du coin. A condition de bien observer. Celui qui va sans doute le plus loin dans cette direction est Richard Wentworth avec sa série de photos consacrées aux fentes dans les murs, à des blouses accrochées à une grille, à des pneus de voiture mis au rancart et à d’autres détritus. Il se dégage de ce ramassis une poésie certaine. Paradoxalement, ce que rend tangible l’œuvre de Wentworth est que l’œil de l’artiste est nécessaire pour identifier cette poésie, lui donner un cadre, l’éclairer et la fixer. L’art en est-il pour autant moins démocratique qu’on pourrait le souhaiter?"

La biennale de Montréal veut briser les portes du monde des arts
Edo Dijksterhuis
Het Financieele Dagblad («Le Quotidien Financier», journal néerlandais)
Samedi 16 Mai 2009
Traduction S. Marcoux

"Depuis les années 1970, Richard Wentworth poursuit sa documentation de moments de créativité occultés avec la série « Making Do and Getting By ». Que ce soit le très visible crayon utilisé pour retenir le chignon d’une femme ou la clôture de chantier de construction servant de portemanteau aux ouvriers, ces moments imprévus d’ingéniosité affirment avec force l’esprit de création qui se manifeste lorsque chacun d’entre nous adapte quelque peu de son monde physique pour qu’il réponde mieux à ses besoin."

La Biennale de Montréal 2009 présente Rochard Wentworth et Cao Guimarães
Scott Burnham
La revue du Musée des Beaux Arts de Montréal
Jan/Avril 2009

"Présent tout autant pour la modernité de ses idées que pour ses objets sculpturaux, Wentworth est l’un des principaux partisans de l’inventionnisme en Grande-Bretagne. Pour la Biennale, il utilise des extraits de sa série Making Do and Getting By : ses travaux servent à motiver les participants à photographier leurs propres villes alors qu’ils appliquent ce précepte (en anglais « make do and get by » littéralement « faire avec et se débrouiller ») De telles œuvres ressemblent quelque peu à la sémantique que l’architecte slovène Marjetica Portc emploie en reconstruisant la réalité sociale."

Montreal Biennale Open Culture – Urban & Interactive Interventions
Rajesh Punj
Revue Next Level, Londres
18 juin 2009
 

Liens vers d’autres sources d’information :

en.wikipedia.org/wiki/RichardWentworth

www.lissongallery.com

www.sculpture.org.uk/.../RichardWentworth/ 

http://www.tate.org.uk/servlet/ArtistWorks?cgroupid=999999961&artistid=2132&page=1

 

RETOUR À LA LISTE DES ARTISTES