Les papiers peints de Zaha Hadid

Photographie © Bryan Adams, 2016

Zaha Hadid est considérée comme la représentante du mouvement déconstructiviste. Elle commence par étudier les mathématiques à l’université américaine de Beyrouth, avant d’entammer des études d’architecture à l’Architectural Association School of Architecture de Londres. Elle a travaillé, à la sortie de ses études, à l’Office for Metropolitan Architecture, une agence d’architecture basée à Rotterdam, où elle a œuvré aux côtés de son fondateur Rem Koolhass.

 

En 1980, elle a ouvert son agence à Londres : Zaha Hadid Architects, qui emploie à présent 250 personnes. Ses constructions tout en courbes, légères et résolument modernes, sont présentes dans le monde entier. On peut notamment citer, parmi des dizaines d’autres bâtiments, un centre aquatique à Londres conçu pour les JO 2012, ou la tour CMA-CGM à Marseille.

 

Une rétrospective a été consacrée à Zaha Hadid au Guggenheim de New York, ce musée n’avait exposé qu’un seul architecte avant elle. C’est la première femme qui a obtenu le prix Pritzker. Elle est par ailleurs titulaire d’une chaire à la Graduate School of Design, à l’université de Harvard. Une monographie de son œuvre a été publiée en 2009. En 2016, l’entreprise “Zaha Hadid Architects” compte environ 430 employés. Elle décède le 31 mars 2016, à Miami.

 

Source : zaha-hadid.com

 

 

 

 

 

 

ARTICLES

 

Joseph GIOVANNI, Architect Magazine, 10 janvier 2017 –  What Zaha Hadid’s Paintings Reveal about Her Legacy

 

Matthew COLLINS, Wallpaper* – Zaha Hadid

 

Owen HATHERLEY, The Architectural Review, 28 février 2018 – Zaha Hadid (1950-2016)

 

 

 

QUE PENSEZ-VOUS DE CES PAPIERS PEINTS?