MELISSA MOLLEN DUPUIS — Respecter la roue

Court-métrage présenté par le CIAC MTL au CDEx, UQAM, 405 rue Sainte-Catherine Est (angle Saint-Denis), Montréal, local J-R940, les 11 et 16 août 2019, 16 h.

 

Depuis le début de la colonisation certaines valeurs traditionnelles ont été mises de côté et laisse place à l’intimidation et la discrimination envers les personnes bispirituelles et la diversité. Pour que la guérison se fasse, on doit ramener le respect de la roue de médecine. La roue de la vie.

 

 
Melissa Mollen Dupuis est originaire d’Ekuanitshit sur la Côte-Nord. Après un long parcours professionnel durant lequel elle a partagé la richesse de sa culture innue au public, elle donne souffle en 2012, avec Widia Larivière, à la branche québécoise du mouvement Idle No More. En 2014, elle est nommée présidente du conseil d’administration du Wapikoni mobile et en 2017, elle reçoit le prix Ambassadeur de la Conscience d’Amnistie internationale aux côtés de cinq autres personnalités du mouvement des peuples autochtones du Canada et d’Alicia Keys. Depuis 2018, elle est responsable de la campagne Forêts menée par la Fondation David Suzuki.
 


 

Les réalisateurs et réalisatrices Jazmine SMITH, Tyler JACOBS, Melissa MOLLEN DUPUIS et Jerilynn WEBSTER ont réalisé quatre films, produits par WAPIKONI, rapportant des témoignages touchants vécus par des bispirituels.
 
Cofondé en 2003 par Manon Barbeau, le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Wapikoni mobile circule dans les communautés autochtones et offre aux jeunes des Premières Nations des ateliers permettant la maîtrise des outils numériques par la réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales. À chacune de ses escales, des « cinéastes-accompagnateurs » accueillent une trentaine de jeunes participants en formation à toutes les étapes de la réalisation. La mission de Wapikoni est de combattre l’isolement et le suicide chez les jeunes des Premières Nations en développant des compétences artistiques, techniques, sociales et professionnelles, de diffuser les films réalisés et sensibiliser différents publics face aux enjeux des Premières Nations en valorisant une culture riche et trop souvent méconnue et de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel des Premières Nations.
 


COMMISSAIRE ET INITIATEUR DU PROJET

CLAUDE GOSSELIN, C.M. (c.v.)
Fondateur – Directeur général et artistique
Centre international d’art contemporain de Montréal
claude.gosselin@ciac.ca


COMMISSAIRE ASSOCIÉ

ANDRÉ DUDEMAINE
Fondateur – Directeur des activités culturelles
Festival Présence autochtone, Montréal


PARTENAIRES